8 MARS UCL #3 – Exploitées au travail


Il y a plus de cent ans, le 8 mars 1917, les ouvrières de Saint-Pétersbourg (Russie) se mettaient en grève et manifestaient pour réclamer du pain et la paix et initiaient ainsi un mouvement révolutionnaire historique. Le 8 mars de lutte pour les droits des femmes était lancé. Aujourd’hui comme hier, la grève est un outil puissant.

Aujourd’hui, dans plus de 50 pays les femmes participent au mouvement de grève internationale du 8 mars dont la dynamique a été renouvelée en 2017 grâce, notamment, aux féministes argentines en lutte. Elles nous disaient alors : « Nous, les femmes dans le monde, nous nous organisons en une épreuve de force et en un cri commun : la Grève Internationale des femmes. Nous nous arrêtons. Nous faisons grève. Nous mettons en pratique le monde dans lequel nous désirons vivre. »

En cette année 2022 nos axes de luttes résonnent avec notre actualité et notre condition. Nous vivons dans une société patriarcale, capitaliste, raciste et dans laquelle les fascistes semblent avoir le vent en poupe.

Pour aborder tous ces sujets, nous vous proposons une série de 5 bandes-son très courtes qui nous amèneront tranquillement jusqu’au 8 mars, journée internationale de grève pour toutes les femmes.

 Comment faire pour nous mettre en grève le 8 mars, préparer et participer aux mobilisations ?

 Quel est notre rapport au travail domestique ?

 Quel est notre action en tant que travailleuses alors que nous sommes majoritairement salariées des secteurs dits féminisés, secteurs déconsidérés et sous-payés ?

 Pourquoi les tenants du pouvoir s’obstinent-il à sacrifier notre droit à l’avortement ?

 Quelle analyse et quelle action nous devons avoir face à la réaction, à l’extrême droite et aux fascistes ?

Vidéo des commissions antipatriarcat, travail, antifascisme et antiracisme de l’UCL (antipatriarcat@communisteslibertaires.org) et du groupe de travail audiovisuel.

Source link


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser