Selon l’ONU, l’indice des prix de denrées alimentaires, au niveau mondial, a encore augmenté pour le douzième mois consécutif et atteint un niveau jamais vu depuis 2011, année qui était un record historique. Ajouté à la chute des revenus des travailleurs du monde entier du fait de la crise économique, c’est la faim qui s’étend.

À l’origine de ces hausses de prix on nous parle de causes climatiques, mais en régime capitaliste elles sont utilisées pour une spéculation criminelle.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser