Aujourd’hui âgés de 23 ans, Mouna et Mohammed al-Kurd sont nés dans le quartier …

Aujourd’hui âgés de 23 ans, Mouna et Mohammed al-Kurd sont nés dans le quartier …

Aujourd’hui âgés de 23 ans, Mouna et Mohammed al-Kurd sont nés dans le quartier de Sheikh Jarrah, dans la partie orientale de Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël en 1967. Ils étaient encore enfants lorsque les autorités d’occupation ont décidé d’attribuer la moitié de leur domicile familial à des colons militants, installés à demeure depuis 2009. Mohammed al-Kurd a depuis dénoncé la cohabitation forcée au quotidien avec ces « squatters à l’accent de Brooklyn »: « ils sont juste assis chez nous, nous tourmentant, nous harcelant, faisant tout ce qu’ils peuvent non seulement pour nous forcer à quitter la seconde partie de notre foyer, mais aussi pour pousser nos voisins à quitter leurs maisons et éliminer ainsi la présence des Palestiniens de Jérusalem ». C’est bien l’enjeu politique et démographique des 350.000 Palestiniens de Jérusalem-Est qui confère au bras de fer de Sheikh Jarrah sa dimension emblématique.

Des jumeaux de Jérusalem-Est au coeur de la nouvelle vague palestinienne

Source