Brève – Centriste un tantinet raciste


Le président de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, le député Modem Jean-Louis Bourlanges, a déclaré qu’accueillir les réfugiés ukrainiens en France ne poserait aucun problème, car ce serait « une immigration de qualité, dont on pourra tirer profit ». Ce personnage exprime une sorte de hiérarchie de l’immigration, où les Blancs chrétiens seraient supérieurs aux autres.

Quel mépris pour tous les travailleurs immigrés, originaires de toutes les régions du monde, grâce au travail desquels le patronat tire chaque jour ses profits. Et quel mépris aussi pour les Ukrainiens contraints de fuir la guerre, dont le droit à la vie devrait dépendre des besoins en main-d’œuvre du patronat français.

Le cynisme n’est pas loin derrière les discours prétendument humanistes.

Image: 

Source link


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser