Brève – Premiers de corvée, derniers honorés


Le Défenseur des droits vient d’épingler l’arrêt du dispositif favorisant la naturalisation des personnes immigrées ayant « tenu le pays à bout de bras » durant le confinement selon les mots de Marlène Schiappa.

Ces travailleurs avaient permis que continent à fonctionner les hôpitaux, les chantiers et les usines. Le gouvernement leur avait promis une naturalisation plus facile. Aujourd’hui ces promesses sont passées aux oubliettes, comme le sont les revalorisations salariales pour les travailleurs en première ligne.

Promettre puis se dédire, c’est le rôle des ministres.

Image: 

Source link


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser