Centrafrique : chantage de la France


Le gouvernement français vient d’annoncer le gel de 10 millions d’euros qui devaient être versés au gouvernement centrafricain, ainsi que la suspension de sa « coopération militaire ». Il signifie ainsi son mécontentement au vu de l’influence que la Russie commence a exercer dans ce pays.

En Centrafrique, les groupes armés s’affrontent pour la gestion des ressources de diamants, d’or et de pétrole. L’État ne représente en fait que l’un d’entre eux, pas toujours le plus puissant. Le gouvernement français lui apporte son soutien, mais il entend bien lui faire comprendre que cela se paie par la fidélité.

Source link


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser