Communiqué de presse | Appel à manifester : unissons-nous pour défendre nos libertés fondamentales et dire stop à cette dictature sanitaire

La France compte un peu plus de 67 millions d’habitants. Après plus d’un an de diffusion du coronavirus sur son territoire, le nombre de morts causés par ce virus est, selon les chiffres officiels, d’un peu plus de 100.000 personnes, soit 0,14% seulement de la population. Rapportés au mois, ces chiffres indiquent que depuis mars 2020, 0,01% des habitants de notre pays seulement décèdent chaque mois du coronavirus.

L’âge moyen des défunts de la Covid-19 est égal ou supérieur à 80 ans. Majoritairement, les personnes décédant du coronavirus en France ont donc atteint, voire dépassé, l’espérance de vie dans notre pays. 

Bien que chaque victime et chaque malade nous attriste, ces chiffres ne devraient pas nous faire paniquer. Pourtant, le gouvernement et la majorité des médias terrorisent le peuple continuellement. Nous serions confrontés, selon eux, à l’une des plus grandes crises sanitaires de l’histoire de l’humanité. 

Au motif de cette crise sanitaire, plus rien ne compte, excepté l’arrêt de la propagation du coronavirus. Ravages psychologiques chez les enfants et les personnes âgées, addictions et dépressions chez les adultes, fermetures d’entreprises et augmentation de la pauvreté, destruction des liens sociaux et isolement des citoyens, décrochages et suicides chez les étudiants, toutes ces conséquences désastreuses des mesures sanitaires de notre gouvernement sont apparemment sans importance. Notre seul objectif : empêcher que 0,01% de la population décède de la Covid-19 chaque mois, la plupart du temps à 80 ans ou plus. Tant pis pour les 99,99% restants. 

Prenons conscience des dérives invraisemblables que nous avons subies, au nom de la lutte contre cette crise sanitaire : contrôle et restriction de nos déplacements, de nos activités et de nos fréquentations, interdiction de nous déplacer, de travailler, de pratiquer notre religion, de visiter nos aînés, d’enterrer dignement nos proches, ou encore de nous adonner au sport ou loisir de notre choix. 

Cessons d’attendre passivement un retour à la normale de la part de nos dirigeants. Le retour à la normale dépend, au moins en partie, de nous. Nous pouvons nous laisser faire et accepter docilement les dérives inquiétantes du gouvernement. Nous pouvons aussi dire stop. Comment ? En nous unissant pour défendre nos libertés fondamentales. 

Dans cet objectif, nous appelons les Français à se rassembler pour résister à ces mesures liberticides. L’isolement que nous fait subir le gouvernement rend l’action collective plus que jamais nécessaire. Nous invitons toutes les personnes intéressées, au-delà des différences d’opinions pouvant exister sur d’autres sujets, à s’unir pour réclamer leurs libertés. Ensemble, faisons connaître notre refus de cette « dictature » sanitaire.

Pierre Muller, délégué VIA | la voie du peuple du Tarn (81)


Date : samedi 1er mai 2021

Lieu : place du Vigan 81000 Albi 

Horaires : de 14 heures 30 à 16 heures 30

Organisateur : Pierre Muller, délégué VIA | la voie du peuple du Tarn (81). Il sera rejoint lors de cette manifestation par Marianne Bories (Les Patriotes) et par Marc Ponnelle (Debout la France).

Contact : 06 95 42 64 50 

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser