Communiqué du NPA 22 : atteinte à la liberté d’expression à Plérin


A Plérin ce dimanche 27 février, sur le marché, la force a voulu primer sur le Droit.

L’employé municipal chargé de la surveillance du marché a menacé à deux reprises une militante, qui ne gênait pas le commerce et qui diffusait un tract pour le candidat à l’élection Présidentielle Philippe Poutou. Il a menacé d’en appeler à la police nationale pour l’obliger à quitter la place où elle se tenait sans importuner personne.

Nous rappelons qu’aucun texte réglementaire n’interdit la propagande politique sur la voie publique. Nous rappelons que les membres du conseil municipal de Plérin ne se privent pas d’occuper cette même place lors des élections locales.

A Plérin, doit-on penser que quelqu’un cherche à museler la voix d’une démocrate qui a décidé de faire campagne sur les propositions anticapitalistes de Philippe Poutou ?

Alors même que le maire de Plérin, président de l’agglomération, ne réagit pas quand sa collectivité loue une salle à un porte-parole d’Eric Zemmour ?

Le NPA, ses militants, ses sympathisants ne se laisseront pas intimider.

Le porte parole du NPA Côtes-d’Armor:

Thierry Perennes

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser