Lors du lancement en 2011 de l’installation des compteurs Linky, qui équipent à ce jour près de 90 % des foyers, le ministre de l’Industrie et de l’Énergie avait assuré que ce nouveau compteur dit « intelligent » ne coûterait « pas un centime aux particuliers ».

Il apparaît aujourd’hui qu’Enedis, qui en a assuré le déploiement, compte bien ponctionner durant des années sur chacun de ses clients de quoi rembourser environ 130 euros pièce et même bien au-delà, cette installation sensée permettre des économies d’énergie et faire baisser la facture.

Les entreprises, publiques comme privées, s’arrangent toujours pour faire payer leurs investissements par d’autres.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser