Oh Peuple de Palestine,

Voilà que nous écrivons
ensemble un nouveau chapitre courageux et honorable, où nous racontons
l’histoire du droit, que la répression coloniale israélienne ne saurait
effacer, quels que soient son encrage et son intensité.

L’histoire du droit est simple
dans notre pays : le droit d’être un seul peuple et une seule société dans
toute la Palestine. Les milices sionistes ont déplacé la majeure partie de
notre population, elles ont spolié nos maisons et détruit nos villages. Le
sionisme a ensuite brisé ceux qui sont restés en Palestine, nous a isolés dans
des zones géographiques dispersées et de nous a transformés en une multitude de
sociétés, différentes et divisées, pour que chaque groupe se voit vivre
séparément dans une prison à ciel ouvert. C’est ainsi que le sionisme nous
contrôle, et c’est ainsi qu’il dissémine notre volonté politique et nous prive d’une
lutte unifiée, face à un régime colonial raciste de peuplement qui sévit dans toute
la Palestine.

C’est ainsi qu’Israël nous a
enfermés dans des prisons isolées. Certains isolés à l’intérieur de la « prison
d’Oslo » en Cisjordanie. D’autres dans la « prison de la citoyenneté » dans les
territoires de 1948. Ou encore ceux isolés depuis le siège barbare et la guerre
continue menée contre la bande de Gaza. Et une partie par le processus de
judaïsation de Jérusalem. Enfin, ceux expulsés de la Palestine vers les quatre
coins du monde. Cette tragédie doit cesser.

Aujourd’hui, nous écrivons un
nouveau chapitre. Le chapitre du soulèvement unitaire qui n’aspire qu’à un seul
et unique objectif : celui de réunir à nouveau l’ensemble de la société
palestinienne, dans toutes ses composantes et les aspects de sa vie. Réunir
également la volonté politique et les moyens de lutte face au sionisme, dans
toute la Palestine.

C’est un long soulèvement, un
soulèvement de conscience avant tout. Il rejette toute soumission ou défaite, enseigne
à des générations déterminées le principe d’une seule Palestine. Un soulèvement
hostile à toute élite sociale et politique qui entérine et perpétue la division
de notre peuple. C’est un soulèvement au souffle long, qui a lieu dans les rues
de Palestine mais aussi celles du monde entier. Celui qui affronte l’injustice
où qu’elle soit, les matraques des régimes où qu’elles s’abattent. Un
soulèvement qui, torse nu et front levé, avec ses espoirs révolutionnaires, ses
lectures scientifiques et sa persévérance dans l’organisation personnelle et
collective, fait face aux balles tirées par la colonisation sioniste.

Vive la Palestine une et
indivisible / Vive le soulèvement unitaire

Ce contenu a été publié dans Actualités, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser