Devant le Café du Croissant : RASSEMBLEMENT POUR LA PAIX – PARIS LE 26 FÉVRIER À 15H



RASSEMBLEMENT POUR LA PAIX – PARIS LE 26 FÉVRIER À 15H

Signez l’appel des 500 SauvonsLaPaix

Si importants que soient nos autres combats sociaux (services publics, emploi, protection sociale…) et/ou politiques (souveraineté nationale et populaire, libertés démocratiques) et/ou sociétaux (égalité hommes/femmes, environnement) qu’il faut évidemment continuer de mener avec détermination, la défense de la paix mondiale les conditionne tous. Car si survenait demain le « conflit de haute intensité » projeté par l’OTAN servilement suivie par l’UE et Macron contre la Chine et la Russie, alors les risques d’escalade, y compris nucléaire, entre les plus grands États du monde, pourraient mettre en cause l’existence même de l’humanité ; sans parler du risque d’anéantissement direct de notre pays entraîné par le jeu des alliances, mais aussi par la faute de ses gouvernants euro-atlantistes, dans des conflits (Mer de Chine, Ukraine) où le peuple français a absolument tout à perdre et absolument rien à gagner.

On peut bien entendu débattre longuement sur les droits de l’homme en tel ou tel pays, et nul ne propose à personne de s’aligner sur Vladimir Poutine et Xi Jinping sous prétexte de défendre la paix. Mais outre qu’aucun pays n’a reçu de mandat céleste pour jouer les justiciers internationaux et que, bien étrangement, la question des droits de l’homme est écartée d’un revers de main par nos gouvernants quand il s’agit des exactions commises par l’Arabie Saoudite, Israël ou d’autres vassaux de Washington, qui peut croire que le motif des droits de l’homme pût donner à qui que ce soit le permis d’enclencher un troisième conflit mondial potentiellement exterminateur de… tous les humains ? Pour qu’il y ait des droits de l’homme, encore faut il qu’il y existe des humains !

C’est pourquoi le PRCF suggère à tous les amis de la paix qui ont conscience de ces évidences et de l’imminence de ce péril énorme, de se regrouper pour combattre ensemble la désinformation et la propagande de guerre.

Il est minuit moins cinq, ne laissons pas les forces irresponsables liées aux marchands de missiles et de fausses nouvelles déclencher l’irréparable en notre nom !

Notre rassemblement pour la paix aura lieu à 15h ce 26 février devant la plaque commémorative en l’honneur de Jean Jaurès, au bistrot du Croissant (146 rue Montmartre à Paris).

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser