Droits à polluer : une affaire rentable


 

Selon une étude de l’Institute for Climate Economics, le marché des émissions carbone, sur lesquels se vendent et s’achètent les « droits à polluer », a explosé depuis l’année dernière, pour atteindre près de 100 milliards de dollars. En cause, la guerre en Ukraine bien sûr : les tarifs du gaz ayant eux aussi grimpé en flèche, les États et les entreprises se tournent de nouveau vers le charbon, ce qui multiplie les émissions de CO2. Mais surtout, il y a la spéculation, c’est-à-dire l’anticipation sur l’aggravation de la situation et la flambée durable des prix.

La guerre, les crises et la pollution font le bonheur de nombreux capitalistes qui y voient une occasion de faire de bonnes affaires.

Source link


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.