En Grèce, pour accoucher, les femmes doivent souvent donner de gros bakchichs pour obtenir une péridurale ou même avoir un simple suivi médical. Dans certains hôpitaux, les familles doivent apporter les draps et le papier toilette.

Entre 2009 et 2015, suite à l’offensive de l’État grec et des banquiers français et allemands pour faire payer la crise à la population, les dépenses de santé par habitant ont chuté de 25 %. La population paie encore ces économies criminelles.

Dans la société capitaliste, « les hommes naissent libres et égaux… », à condition que leurs parents puissent payer.



Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser