En un mois, environ 2 000 Arabes israéliens ont été arrêtés par les autorités. À ce bilan s’est ajouté celui de la campagne d’arrestations massive, baptisée « Loi et ordre », qui a pris souvent les aspects d’une véritable rafle s’accompagnant d’insultes, d’humiliations et de violences physiques.

Cette répression n’a pas suffi pour dissuader tous ceux qui ne supportent plus d’être traités comme des citoyens de seconde zone là où ils vivent, de continuer à se mobiliser et d’exprimer leur légitime colère.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser