Discours du PIR prononcé par notre frère Jad Benchetrit à l’occasion du rassemblement en soutien à la lutte du peuple palestinien organisé le 22 Mai 2021 Place de la République à Paris.

Le PIR salue la résistance du peuple palestinien qui, à Jérusalem, à Haifa, en Cisjordanie, à Gaza, dans les camps de réfugiés et dans la diaspora a contraint le pouvoir israélien à un cessez-le-feu sans condition, en révélant au monde entier la précarité de son projet colonial. Honneur et fidélité aux centaines de martyrs qui nous engagent à résister jusqu’à la Libération.

Les
Palestiniens ont fait voler en éclat la division territoriale que l’État
colonial n’a eu de cesse de vouloir imposer, avec le soutien de tous les faux
amis de la Palestine. En s’opposant au processus d’effacement de la présence
palestinienne à Jérusalem, ce soulèvement unifié est venu démentir frontalement
la fragmentation issue du processus d’Oslo en Cisjordanie, la fausse
citoyenneté dans les territoires de 1948, le siège de Gaza et le déni du droit
au Retour des réfugiés. Cette victoire sur le chemin de la libération est aussi
une victoire pour tous les peuples qui font face à notre ennemi commun :
le colonialisme.

Les
Palestiniens ont encore une fois donné une leçon au monde, celle de la
détermination, du courage, de la dignité et de l’unité. En France et partout
dans le monde, nos frères et sœurs sont descendus dans les rues pour faire
entendre la voix de la Résistance, en bravant la répression et en déjouant une
désinformation médiatique permanente. Les tentatives d’interdire, de juguler ou
d’instrumentaliser la lutte des Palestiniens sont condamnées à l’échec, car les
peuples reconnaissent dans la lutte antisioniste leur propre lutte pour
l’existence, la Dignité et la Justice. 

La
Palestine n’est pas un combat du passé. Elle n’est pas non plus une simple
querelle régionale ou religieuse. En Palestine comme en France, notre peuple
fait face au même pouvoir colonial. L’alignement des États occidentaux avec la
politique israélienne est la manifestation globale de l’unité des régimes
antiterroristes islamophobes, dont Israël est un idéal-type. Ces régimes
craignent la libération du peuple palestinien, car la libération de tous les
peuples colonisés va de pair avec elle. La libération de la Palestine mettra à
bas l’ordre régional qui permet la perpétuation de la situation coloniale, des
régimes normalisateurs aux hypocrites qui tentent de laver leurs mains dans le
sang des palestiniens. 

Aucune
paix négociée ne saurait mettre fin à la guerre coloniale menée par Israël.
Aucun cessez-le feu ne saurait mettre fin à la lutte des palestiniens pour leur
libération. Il ne saurait y avoir de paix ou de cohabitation pacifique avec le
colonialisme. Il n’y aura de paix que lorsque les Palestiniens auront recouvré
la pleine souveraineté sur leur terre, de la mer au Jourdain. 

Soutenir
la Résistance des Palestiniens, c’est nous soutenir nous-mêmes. Le PIR appelle
à prolonger et à pérenniser la lutte à laquelle nos sœurs et frères nous
invitent, et à relayer en priorité les voix de la nouvelle génération
palestinienne qui renouvelle sur le terrain l’aspiration révolutionnaire de ses
aînés. Construisons des liens durables avec toutes les puissances combattant
pour la décolonisation, du Nord au Sud. La
Palestine vaincra, et sa Victoire sera la nôtre.

  • Gloire à la résistance palestinienne !
  • Fidélité aux martyrs morts pour la libération de la Palestine historique et les droits inaliénables du peuple palestinien !
  • Vive la Palestine une et indivisible !
  • Vive le soulèvement unitaire !
  • Révolution jusqu’à la victoire !

PIR

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser