Le Petit Journal nº 8

Le Petit Journal nº 8

Coup de cœur : le Parti animaliste est fin prêt pour les élections municipales

Après avoir mené tambour battant la préparation de sa campagne, le Parti animaliste est maintenant prêt pour ses premières élections municipales.

Notre objectif : faire entrer la question animale au cœur des décisions communales. La préparation des listes fut ardue. Selon la taille de la commune, la liste présentée devait réunir un nombre strict de candidats, tout en respectant la règle de la parité. À titre d’exemple, il fallait 527 candidats pour Paris et 69 candidats pour des villes de la taille de Toulouse. Nos adhérents ayant validé l’option des alliances lors d’un sondage, nous avons donc conclu des accords avec des listes offrant des garanties en termes de mesures pour les animaux et de positionnement des candidats du Parti animaliste à des places éligibles. L’acceptation de nos « mesures socles » pour les animaux, ce dont Le Petit Journal 6 vous faisait part, a été l’une des conditions sine qua non de ces alliances. 

Le 15 mars, vous trouverez des candidats animalistes, aussi bien au sein de listes autonomes 100 % Parti animaliste que dans des listes d’alliance, dans les villes suivantes :

Aix-en-Provence, Alfortville, Angers, Antibes, Avignon, Bagnolet, Bouguenais, Boulogne-Billancourt, Brétigny-sur-Orge, Bry-sur-Marne, Clamart, Colomiers, Fontenay-aux-Roses, Grande-Synthe, Grenoble, Hellemmes, Joinville-le-Pont, Le Havre, Le Vésinet, Les Clayes-sous-Bois, La Plaine des Palmistes, Les Lilas, Les Sables-d’Olonne, Lille, Louviers, Lyon, Melun, Metz, Mitry-Mory, Montesson, Montpellier, Montreuil-sous-Bois, Mulhouse, Nantes, Nîmes, Paris, Rambouillet, Rouen, Sablé-sur-Sarthe, Saint-Denis, Toulouse, Villejuif, Villeparisis, Vitrolles, Vitry-sur-Seine.

Source link