Medef, son univers impitoyable…
Le Medef vient d’être condamné par le conseil de prud’hommes de Paris à verser un peu plus de 65 000 euros à un ancien salarié, dont 10 000 euros pour « licenciement brutal et vexatoire ».

Le plaignant n’était autre qu’un ancien directeur du pôle des fédérations professionnelles, devenu ensuite chef de cabinet au sein de la présidence de l’organisation patronale, dirigée alors par Pierre Gattaz. Licencié en 2018 pour faute grave après avoir subi un véritable enfer, il avait refusé une offre de rupture conventionnelle.

Au sein du Medef, on retrouve les méthodes que les patrons utilisent dans les entreprises… Logique ! C’est devenu une seconde nature chez eux…

Medef, son univers impitoyable…

Source

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser