La trêve hivernale s’achève ce 1er juin et les expulsions locatives vont reprendre. La ministre du logement prône sans honte « une reprise maîtrisée » des expulsions. Selon des associations, 66 000 personnes sont menacées d’expulsion, deux fois plus qu’avant la pandémie.

Perde son emploi, perdre son logement : ce sont les menaces que le capitalisme fait peser en permanence sur les travailleurs. Ce système économique inhumain doit disparaitre.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser