Palestine : le feu a cessé mais l’oppression continue Sous la pression des État…


Palestine : le feu a cessé mais l’oppression continue
Sous la pression des États-Unis, le gouvernement israélien a annoncé l’arrêt des bombardements sur Gaza après onze jours de guerre. Le bilan macabre est estimé à 232 personnes tuées à Gaza, dont 65 enfants et 12 personnes en Israël. Ce répit qui reste à confirmer ne met pas fin à l’oppression des Palestiniens, enfermés à Gaza, spoliés et occupés en Cisjordanie, discriminés en Israël.

Les Palestiniens, mais aussi la population israélienne, sont pris dans l’étau du terrorisme d’État israélien et du terrorisme artisanal du Hamas. Seules la fin de l’oppression des Palestiniens et l’union des travailleurs du Proche-Orient, toutes origines et toutes religions confondues, pourront permettre de sortir de cette impasse sanglante.

Palestine : le feu a cessé mais l’oppression continue

Source


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser