En amont de la publication du plan stratégique national, le Sénat a débattu mardi 4 mai de la future politique agricole commune en présence du Ministre de l’Agriculture Julien Denormandie.

À ce titre, Philippe Folliot a interrogé le ministre sur la situation des agriculteurs en zones de montagne. Ils étaient 105 000 en 1995, 75 000 en 2005 et moins de 70 000 aujourd’hui. Alors que l’agriculture de montagne, et plus particulièrement d’élevage, est respectueuse de l’environnement, des sols, des eaux, de la biodiversité, le sénateur souhaite le maintien des aides aux agriculteurs, et à leur installation, en montagne.

À la suite de la réponse du ministre, le sénateur a rappelé que ces agriculteurs font vivre des milliers de famille, vont survivre des centaines d’emplois et de services publics. Il y a un besoin essentiel que ces agriculteurs soient soutenus, avec notamment une juste compensation des handicaps naturels.



Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser