Police : refusons de marcher au pas



S’appuyant sur l’émotion suscitée dans leurs rangs après les récents meurtres de policiers, les syndicats de police appelaient le 19 mai à une marche devant l’Assemblée nationale. Ils sont venus faire pression sur les députés pour obtenir des lois plus sévères, une fois de plus.

Ils ont trouvé le soutien inconditionnel des politiciens qui multiplient les surenchères sur le terrain de la sécurité. Les élus du RN, de la droite et Darmanin, ministre de l’Intérieur, ont participé à cette manifestation de soutien à la police. Pas gênés par cette compagnie, les dirigeants du PS et du PCF sont venus eux aussi réclamer davantage de moyens pour la répression.

Les matraques policières ne protègent jamais les pauvres, mais menacent toujours ceux qui se révoltent.



Source link