Pourquoi une aussi mauvaise traduction pour la Conférence sur l’avenir de (…)


Lancée officiellement le 9 mai, jusqu’en 2022, la Conférence sur l’avenir de l’Europe doit permettre de débattre des priorités de l’Europe et des défis auxquels elle est confrontée. Pour cela, une plateforme numérique multilingue permet d’émettre des idées, de commenter et soutenir ou non ces idées, avec traduction automatique des messages dans les 24 langues officielles de l’Union européenne.

Cette traduction automatique est un bon principe, pour que chaque individu puisse comprendre les idées des autres, et exprimer son opinion dans sa propre langue.

Malheureusement, cette traduction automatique est de très mauvaise qualité : des morceaux de phrases manquent, les phrases traduites sont parfois sans signification, ou bien signifient le contraire de la phrase dans la langue initiale. La traduction est nettement plus mauvaise que les traducteurs en accès libre sur internet. Elle est aussi nettement plus mauvaise que webgate.ec.europa.eu/etranslation qui est le site de traduction automatique de l’Union européenne. Alors pourquoi la traduction est-elle aussi mauvaise ? C’est un mauvais signal pour l’implication de tous dans cette conférence.

Pour que la Conférence sur l’avenir de l’Europe puisse impliquer tous ceux et toutes celles qui s’intéressent à l’Europe, dans tous les pays et toutes les langues, dans l’unité et la diversité, il faut que les messages soient compréhensibles !

Nos deux mouvements, Europe-Démocratie-Espéranto et Volt-France, engagés tous deux pour une Union européenne proche des citoyens, appellent l’Union européenne à agir rapidement pour améliorer cet outil de traduction.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser