Prenant comme point de départ les révoltes populaires de 2018, ce texte dense et…

Prenant comme point de départ les révoltes populaires de 2018, ce texte dense et documenté – publié en janvier 2019 – revient sur la destruction puis le remodelage de l’Irak par la guerre étasunienne à partir de 2003. Ainsi que le montre Philip Marfleet, il existe quelques similitudes entre le coup d’État au Chili en 1973 et l’invasion de l’Irak en 2003 parce que, dans les deux cas, il s’agissait pour les États-Unis de venir à bout d’un régime politique récalcitrant – qu’il soit démocratique au Chili, ou autoritaire en Irak – et d’ « ouvrir » les économies de ces pays au néolibéralisme le plus agressif. Le pillage organisé et spectaculaire de l’Irak, ainsi que l’implosion brutale de l’État,… Plus

Irak, le jour d’après – CONTRETEMPS

Source

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser