Quand un Algérien agresse un individu noir et vomit sa haine raciste pendant de …



Quand un Algérien agresse un individu noir et vomit sa haine raciste pendant de longues minutes, insoutenables, c’est une vie qui est heurtée, la France qui est indignée, et l’idéologie bien-pensante qui s’effondre.

Oui le racisme est proteiforme et n’est pas l’apanage des Blancs, accusés de tous les maux. Le racisme n’a pas de couleur et celui qui existe dans nos cités à l’égard des Blancs est un fait toujours plus manifeste, toujours plus oppressant, et pourtant ignoré avec zèle par nos donneurs de leçon quotidiens et avant-gardistes de la justice sociale

Source


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser