Des photographies récemment redécouvertes révèlent l’ampleur de la première opération importante menée par la police parisienne contre les Juifs pendant l’Occupation allemande, en mai 1941.

Elles montrent les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande gardés par des forces françaises en képi, mais par aucun soldat allemand. « La collaboration marchait très bien », a commenté un des 3 700 internés, dont beaucoup ont été ensuite déportés dans des camps d’extermination.

La police française s’est illustrée pendant le régime de Vichy dans la chasse aux Juifs, notamment lors de la rafle du Vel d’Hiv’ en juillet 1942 ; mais aussi dans la répression anticommuniste. Puis elle a été blanchie à la « Libération », par tous les gouvernants du PCF à De Gaulle, afin qu’elle soit toujours disponible pour défendre la bourgeoisie et effectuer les basses besognes de la République.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser