Publié le
jeudi 20 mai 2021 •

Temps de lecture :
1 minute

Dans les pays les plus touchés par le coronavirus, les établissements scolaires français sont fermés et les enseignants donnent leurs cours en distanciel. En Inde, face à la situation sanitaire catastrophique, certains d’entre eux ont souhaité rentrer en France mais auraient été contraints de rester dans le pays au risque d’être accusés d’abandon de poste. Alors même que la France a donné pour consigne aux expatriés en Inde de se rapatrier, ces enseignants seraient bloqués dans le pays sous peine de perdre leur poste. Votre sénatrice a interrogé le ministre de l’Europe et de Affaires étrangères sur les directives concernant les enseignants des écoles françaises de l’étranger et si ces derniers pouvaient rentrer en France pour continuer à y donner leurs cours en distanciel. Pour les plus fragiles, elle a également souhaité savoir s’il existait des mesures particulières de rapatriement. (voir la question ici)

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser