Alors que tous les sondages montrent que la gauche part perdante à l’élection présidentielle, le PRG salue chaleureusement l’initiative de Yannick Jadot et participera à la rencontre des gauches et des écologistes.

Dans une France qui ne cesse de rappeler son attachement à la République universaliste et laïque, valeurs qui sont aux origines du radicalisme de gauche, le PRG dénonce depuis des mois les dérives d’une part de la gauche qui tourne le dos à sa propre histoire sur ces sujets.

Pour le PRG, sans une République universaliste partagée par tous, il n’y aura pas d’union possible et il n’y aura plus de gauche.

Pour le PRG, un projet de gauche utile à la France devra répondre au réel en proposant un projet républicain, social, écologique et économique.

Pour Guillaume Lacroix, président du PRG, « la course à la présidentielle à gauche ressemble  aujourd’hui  à  une  course  en  sac. Je  demande  depuis des mois une primaire pour éviter la dispersion. Une primaire qui  devra trancher, au-delà des personnes,  la question  républicaine sans  laquelle aucun rassemblement ne sera possible, sans laquelle il n’y aura plus  de gauche. »

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser