À Stresa, dans le nord de l’Italie, la chute d’une cabine de téléphérique a fait 14 morts le 23 mai, et un enfant de cinq ans a été gravement blessé.

L’enquête a vite établi que le frein d’urgence avait été volontairement désactivé et trois hauts responsables de la société ont été arrêtés. Suite à un dysfonctionnement, depuis la reprise du 26 avril, l’installation fonctionnait sans cette sécurité indispensable. L’entreprise avait choisi d’éviter l’arrêt prolongé qu’aurait nécessité une réparation convenable.

La recherche de profit à tout prix est criminelle.



Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser