Le 9 juin est la date prévue par le gouvernement pour en finir avec sa consigne de « télétravail à 100 % ».

Pour certains télétravailleurs, ce retour au bureau risque fort de rimer avec dégradation des conditions de travail, car les entreprises en ont profité pour supprimer des bureaux et réduire les surfaces.

Pour les patrons, le télétravail, c’était d’abord pour soigner leurs profits, pas pour protéger les salariés.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser