Thomas Joly, Président du Parti de la France : « Surréaliste : les hommes-soja du Quotidien prétendent avoir été molestés par la brute épaisse qu’est Francis Lalanne et déposent plainte. Je n’ose imaginer le traumatisme de ces eunuques anémiés si leur rédaction les envoyait en reportage dans les riantes cités du 9-3… »

Source

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser