Une récente enquête du ministère du Travail auprès de milliers de salariés constate une dégradation des conditions de travail. Pour 40% des personnes interrogées, elle rime avec une intensification du travail, un accroissement de sa durée, avec aussi davantage d’horaires décalés. La proportion de ceux qui craignent de perdre leur emploi est d’au moins 25%.

6 salariés sur 10 témoignent d’un malaise au travail, soit parce qu’ils estiment accomplir trop souvent des tâches inutiles voire dégradantes, soit parce que, comme dans la santé et les services à la personne, ils ont le sentiment de ne pas avoir les moyens de le faire correctement.

La crise capitaliste se fait chaque jour plus pesante pour les travailleurs. Le seul antidote, c’est le combat collectif pour renverser ce système pourri.

Source link

Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser