Ukraine : pas d’union sacrée derrière Macron ou l’Otan


Après l’intervention militaire de la Russie en Ukraine, Macron, en a appelé à l’unité nationale et à l’unité internationale derrière l’Otan et l’Onu. Tout en condamnant l’agression de Poutine contre la population ukrainienne, Lutte ouvrière dénonce la responsabilité écrasante et directe des puissances occidentales dans la marche à la guerre actuelle. Depuis l’éclatement de l’Union soviétique en 1991, elles n’ont cessé d’augmenter leur présence militaire dans l’est de l’Europe et tout autour de la Russie.

Les dirigeants occidentaux méprisent tout autant que Poutine la vie des populations prises en étau dans un conflit qui les dépasse. Ils ont observé un silence assourdissant le mois dernier quand Poutine a aidé la dictature du Kazakhstan à réprimer dans le sang une révolte populaire. Pour mater des travailleurs soulevés, l’Otan et la Russie sont complices.

Source link


Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! Refuser Autoriser